Pose d’une fenêtre : les différents types (applique, feuillure ou tunnel)

Pose fenêtre types

L’installation d’une fenêtre requiert une certaine connaissance du métier, et en fonction de la taille ou du type de résultat recherché, les techniques de pose sont différentes. Retrouvez dans cet article les différents types de pose pour une fenêtre.

Comment choisir le type de pose qui convient à une fenêtre ?

Pour réussir la pose de sa fenêtre, il faut aussi connaître :

  • La structure du bâtiment sur lequel sera installée la fenêtre ;
  • Le type d’ouverture que l’on recherche après que la fenêtre soit installée ;
  • L’architecture de la maison.

En fonction de la technique que vous aurez choisie, un résultat spécifique en suivra et cela changera l’aspect de la façade de la maison ou de la toiture. Voyons ensemble quels sont les différents types de pose.

Quels sont les différents types de pose

Pose d’une fenêtre en feuillure

La feuillure est cette petite entaille qui reste dans la maçonnerie lorsqu’on retire la menuiserie. C’est dans cette petite entaille que va se placer la fenêtre. On aura alors un effet d’encastrement de la fenêtre dans le mur. Pour réussir l’isolation de la fenêtre, il ne faut pas oublier d’y ajouter un joint sur les deux côtés entourant la fenêtre à droite et à gauche ainsi que sur le bas. Sans ce joint la fenêtre ne pourra pas être étanche.

En ce qui concerne les mesures, vous aurez besoin de connaitre la largeur et la hauteur du tableau, la profondeur de feuillure ainsi que la hauteur de l’allège.

Pose d’une fenêtre en tunnel

On parle de pose en tunnel lorsque la fenêtre est directement mise dans l’épaisseur du mur. On retrouve le plus souvent ce type de pose dans les maisons en bois.

Les mesures à prendre pour réussir cette pose sont : la hauteur et la largeur du tableau ainsi que la hauteur d’allège.

Pose d’une fenêtre en applique

Dans ce type de pose, on fixe la fenêtre directement contre le mur intérieur du cadre. La fenêtre va ainsi préserver l’isolation de la maison. On utilise en général ce type de pose pour des nouvelles constructions. Mais, en cas de rénovation, la maçonnerie doit être mise à nu et il faut impérativement prévoir un système d’isolation.

Il faut toutefois que l’épaisseur de la fenêtre soit égale à celle de l’isolant. Dans le cas contraire, il est impératif de rajouter au dormant de la fenêtre un habillage. On règlera par la suite les problèmes d’étanchéité en insérant un joint entre les murs et la fenêtre.

Pour réussir la pose, il faut connaitre les mesures de l’épaisseur du doublage, de la hauteur et la largeur du tableau, de la hauteur sous plafond ainsi que de la hauteur d’allège.

La pose en rénovation partielle

On parle de rénovation partielle lorsque l’on veut installer une fenêtre sur un dormant déjà existant. Il faut donc que le cadre soit en bon état.

Comment choisir parmi les différents types de pose ?

Pose en feuillure et en applique : cette pose est efficace si votre mur est très épais. Ainsi que vous soyez en train de faire une rénovation ou une nouvelle construction, cette technique va être efficace.

Pose en tunnel : cette technique est efficace si vous habitez une maison en bois.


Tous les articles : pose d’une fenêtre