Règles du Rummikub : tout ce qu’il faut savoir

Règles du Rummikub

Connaissez-vous le Rummikub ? De quoi est composé ce jeu et quelles sont les méthodes qui vous permettent de gagner ? Retrouvez les règles du Rummikub et toutes les réponses dans les paragraphes qui suivent.

De quoi se compose ce jeu ?

Le Rummikub est composé de plaques numérotées et colorées. On a quatre couleurs différentes permettant de différencier les joueurs ainsi qu’un braille.

Pour faciliter la préparation des plaques avant le jeu, des supports sont disponibles pour chacun des joueurs.

Règles du Rummikub : préparer la partie

En jouant le Rummikub chaque joueur a pour objectif d’être le premier à ne plus avoir de plaques en sa possession. Il faut donc trouver des stratégies qui vous permettront de faire plusieurs stratégies par lesquelles vous pourrez vous débarrasser de vos plaques.

Chacun des joueurs va prendre au hasard 14 plaques parmi les 106 et va les installer sur le support. Une fois qu’un joueur a sélectionné au hasard ses plaques, il va ensuite trier les plaques en ne gardant que celles qui lui permettent de faire des combinaisons de trois plaques de même couleur avec des chiffres identiques ou des chiffres qui se suivent. Il peut aussi garder des plaques avec des groupes de couleurs différentes, mais dont les chiffres se suivent. C’est uniquement ce lot de plaques qu’il gardera sur son support et remettra le reste des plaques non utilisées dans le tas de pioches formé par le reste des plaques.

Pour déterminer celui qui débutera la partie, les joueurs font un tirage au sort de différentes plaques dans le tas de pioches, et c’est celui qui aura le nombre le plus élevé qui démarrera le jeu et le reste suivra le sens de l’aiguille d’une montre.

Règles du Rummikub : le jeu dans la pratique

Le premier joueur devra poser sur le milieu de la table une combinaison de plaque lui permettant d’avoir 30 points. S’il ne le peut pas, il pioche une plaque et c’est au joueur suivant de tenter sa chance. Le jeu va ainsi tourner jusqu’à ce qu’il y ait un joueur qui réussisse à déposer une combinaison de 30 points par l’aide de différents groupes de plaques ou d’une seule série de plaques. Bien entendu, un joueur peut se servir du Joker, s’il l’a en sa possession. Une fois que le jeu est lancé, plusieurs manipulations peuvent être faites.

NB : les manipulations sont simplement des combinaisons que le joueur crée à nouveau en ajoutant des chiffres qu’il prend de son lot de plaques.

Prenons l’exemple d’une série existante bleue de 1,2, 3, 4, 5. Si un joueur a un aussi une plaque 3 bleue dans son lot. Il peut alors décider de diviser la première combinaison en y insérant sa plaque bleue. On obtiendra alors un groupe de bleue 1, 2, 3 et un autre groupe 3, 4, 5.

Si une combinaison contient un joker, cette combinaison ne peut pas être divisée. Par contre, un joueur peut enlever un joker et mettre le pion correspondant à la place du joker et ensuite utiliser ce joker pour faire une autre combinaison.

Qui est le gagnant ?

Celui qui réussit en premier à se débarrasser de toutes ses cartes gagne la partie.


Tous les articles : jeux de société